Le rap tire son inspiration de la soul et de la funk. C’est un style musical très populaire à travers le monde. Il a un rythme saccadé et répétitif. Les textes d’un rappeur portent généralement des propos qu’il est prêt à assumer et peuvent traiter des thèmes tels que la pauvreté, la drogue ou des trafics dans les cités. Bref, le rappeur est un personnage engagé qui ont souvent tendance à critiquer la mal gouvernance. Le rap a commencé aux Etats-Unis et s’est étendu dans le monde plus précisément en France.

Généralités sur le rap

L’accompagnement musical du rap est souvent régulé par des échantillons, que les rappeurs préfèrent appelé en Anglais « Samples ». Il s’agit des extraits de morceaux déjà existants et bien sûr déformés par des techniques de scratch qui reviennent à bouger avec la main le disque sur lequel figure le morceau réutilisé. Les rappeurs sont rarement instrumentistes.

Le rap est en effet une sous catégorie du hip-hop. Les rappeurs ont leur mode de vie propre.

Le rap voit le jour au début des années 1970 aux USA. Dans les quartiers difficiles de New York, les jeunes américains écrivent des textes sur un fond de mélodies très rythmées, c’est qu’ils appellent les « beats ». En ce moments les rappeurs ne chantaient pas encore, mais ils utilisaient leur paroles comme une sorte de poésie.

C’est au milieux des années 80 que le rap tel qu’il est connu aujourd’hui prend forme en France et 1990, des artistes tels MC Solaar, ou Le Ministère A.M.E.R. commencent à donner les du raps aux fans.

Le message du rap

Dans ses débuts, le rap ne s’intéressait qu’aux banlieues, aux cités, et aux problèmes que minaient la jeunesse. Mais depuis une certain moment, les rappeurs s’attaquent à tout type de sujet. Certains artistes blessent la sensibilité des gens par les images violentes qu’ils véhiculent. D’autres encore une image des femmes trop négative. Mais cela ne signifie pas que tous plongent dans ce manque d’éthique. Il y a des rappeurs qui se soucient de la sensibilité des spectateurs.

Conclusion

En définitive, le rap est un style de musique plutôt d’un genre spécifique. Certes, certains blessent par les images véhiculées. Mais dans l’ensemble, les rappeurs passent un bon message. Ils sont la bouche des sans voix, des démunis. Le rap dénonce la mauvaise gouvernance, la maltraitance. C’est un style de musique qui demande assez de culture. Le rap reste vivant jusqu’à ce jour.

Le rap

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut